Se former tout au long de la vie, développer ses talents, une vie pour apprendre, oui mais concrètement… Comment choisir, comment financer, comment se former à son rythme… Cette rubrique essayera de proposer des éléments qui pourront guider les choix ou réflexions personnelles et encourager chacun à apprendre.

Facteurs_Motivation_E-Learning_ISTF

Les MOOC, les COOC et les SPOC : quel bilan ? (2/2)

Je fais suite à un premier article « Les MOOC, les COOC et les SPOC : êtes-vous prêts ? » dans lequel je tâchais de clarifier le jargon du e-learning et dont la conclusion ouvrait vers un prochain article qui dresserait lui un bilan. Et, bien, voilà une première mise en perspectives des résultats obtenus par la e-formation.

Ce que le e-formation permet aux apprenants :
  • apprendre à distance à leur rythme et où il le souhaite
  • bénéficier de parcours d’apprentissage individualisés
  • avoir des échanges avec leurs pairs ou tuteurs/enseignants via mails, auto évaluation, chats, échanges sur les forums
Place du e-learning dans le paysage de la formation

La place du e-learning dans les dispositifs de formation augmente même s’il ne pèse que 10% des investissements globaux, 17% si on inclut le blended learning*.  Après avoir clarifier quelque peu le vocabulaire d’usage en la matière, nous pouvons nous questionner sur les motivations des apprenants à apprendre via ces dispositifs.

Ce qui motive les apprenants à venir dans un espace de formation à distance ?

Les apprenants qui s’orientent vers ce mode d’apprentissage choisissent souvent une formation en lien direct avec leurs actualités professionnelles ou en vue de surmonter, répondre à une de leurs problématiques « métier ». Ils sont donc en quête de résultats et d’efficacité.

Facteurs_Motivation_E-Learning_ISTF

 ** Livre blanc ISTF et Doceo – 2015

Les apprenants à distance se révèlent attentifs autant à la forme, au format qu’au contenu de leur formation. Le design graphique ou les aspects ludiques sont donc bien là pour servir le contenu pédagogique.

Quel bilan pour le e-learning ?

Bien que le présentiel demeure la valeur la plus sûre en matière d’efficacité de la formation, 71% des sondés* par la Fédération de la Formation Professionnelle en 2011 déclaraient qu’il y avait un impact positif des modalités du distanciel sur l’efficacité pédagogique. Et cette progression semble due pour partie au développement de formats tels que les serious game, le e-learning scénarisé et interactif (via modules de 20 à 30 minutes) ou encore la classe virtuelle qui progresse également fortement dans le paysage du distanciel. Bien que très à la mode, les social learning et le rapid learning ne semblent pas, quant à eux, produire la même efficacité pédagogique.

Cependant, la palme de l’efficacité pédagogique revient au multimodal, c’est à dire à la combinaison de plusieurs modalités pédagogiques dans une action de formation (80% d’efficacité pour les structures interrogées).

Et plus précisément sur l’efficacité du contenu pédagogique en e-learning ?

L’indicateur clé n’est plus le taux de participation. En effet, celui-ci ne reflète pas suffisamment l’implication des apprenants dans le dispositif à distance. En matière de performance du e-learning on suivra plutôt le taux de complétude (nombre d’apprenants qui va jusqu’au bout du dispositif). Ce taux permet de mesurer l’engagement des participants au dispositif mais aussi d’analyser les retombées de façon globale (c’est à dire impacts pédagogiques et résultats positifs sur le business).

Le taux de complétude moyen en présentiel est de 90% quant il est de 50% en distanciel.

Point de vigilance avant de comparer l’écart entre ces deux chiffres. Le 90% n’est pas pondéré par la passivité des apprenants dans ce mode d’enseignement vs les pédagogies actives utilisées en e-learning qui sont très impliquantes.

Par ailleurs, ce taux de complétude ne tient pas compte non plus de l’extraordinaire capacité de rayonnement et d’efficacité du e-learning pour former en profondeur un très grand nombre de personnes en très peu de temps.

Comment mesurer la qualité du contenu ?

Ce sujet fait l’objet de recherches et débats entre chercheurs puisque la qualité est une construction. Ainsi lorsqu’on parle de l’évaluation de la qualité, il est nécessaire de regarder les attentes de l’apprenant tout en considérant que la qualité réelle ou perçue va dépendre également du niveau de participation de l’apprenant et des autres acteurs.

Il semble que des études menées par des chercheurs (et disponibles ici) auprès des apprenants et administrateurs des offres de formation e-learning ont permis de montrer en quoi les attentes déterminent la qualité du programme et le rôle du comportement de participation sur la construction de la qualité a également été mis en exergue par une analyse des différentes relations entre les acteurs. 

 

Que se soit en terme de contenu pédagogique, de formats ou encore de qualité et taux de complétude, le bilan du e-learning est encourageant. A en croire ces quelques données, le bilan est même positif et ne cesse de s’améliorer pour peu que l’on pense le e-learning en termes de pédagogie c’est à dire que l’on soigne le contenu de la coquille au moins autant que la coque…

Sources :

* Chiffres 2011 de la Fédération de la Formation Professionnelle

** Extrait du Livre blanc – Chiffres 2015 du digital learning proposé par ISTF et Doceo

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email

More from Formation

Quelle définition de la compétence ?

Compétences

En feuilletant le « Traité des Sciences et de la formation », j’ai été absorbée par les passages sur la compétence. Bilan de compétences, inventaire de compétences,… environ 21 100 000 résultats me répond google lorsque je tape dans le champ de … read more

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email

Après les MOOC, les COOC et les SPOC, êtes-vous prêts ? (1/2)

Diapositive2

L’idée de rédiger un article qui clarifierait le jargon de la formation en ligne me trotte dans la tête depuis un moment. Du e-learning aux SPOC en passant par les MOOC, quelques traductions s’imposent avant de parler sérieusement de la … read more

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email

La catégorisation des formations : initiale, en alternance, continue…

Crédits : www.itg.fr

L’objectif de cet article est de proposer une catégorisation des formations existantes afin que vous puissiez vous y retrouver dans les dénominations, les financements… La formation initiale Elle désigne la première formation/les premières études qui vont mener à l’exercice d’une … read more

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email

Enseigner et former : vers une rénovation dans la transmission des savoirs

tableaunoir

« Il ne peut y avoir rénovation que dans la transmission des savoirs », je reprends cette phrase de Gérard Naudy, Professeur à la Cité scolaire internationale de Lyon et formateur pour introduire quelques axes de réflexion sur les modes de transmission … read more

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email

Le statut Etudiant Entrepreneur : grande nouveauté de ce début d’année ?

logo-statut-etudiant-entrepreneur-feminin_331862.54

Un statut d’étudiant-entrepreneur : pourquoi, pour qui et pour quoi ? Le statut d’étudiant-entrepreneur permet aux jeunes d’aménager leur emploi du temps pour se consacrer à leur projet de création d’entreprise tout en bénéficiant d’un accompagnement-coaching personnalisé (que se soit … read more

FacebookLinkedInViadeoXINGTwitterGoogle+Email